Coder avec les couleurs #Ozobot

Ozobot est l’un des plus petits robots programmables au monde. Il ne fait que 2,54 cm de diamètre et de hauteur. Il y a aussi un câble pour le charger, car il fonctionne avec une batterie Li-Po qui se charge via un micro-port USB.

Notre avis sur le robot Ozobot starter pack :

  • pour démarrer le robot il faut avant tout le calibrer. Pour cela il faut appuyer pendant deux secondes sur le bouton sur le côté. Ozobot va alors clignoter en blanc. Il faut ensuite le déposer sur le cercle noir où il va se mettre à clignoter en vert. Le calibrage est fait. Il peut être nécessaire de le recalibrer de temps en temps,
  • ce robot est équipé d’un capteur optique et de deux micromoteurs. Il a une petite LED sur le dessus qui change de couleurs,
  • Ozobot utilise les ozocodes pour programmer le robot. Concrètement les enfants apprennent à coder avec des couleurs,
  • ce  mini robot est équipé d’un capteur optique. Il va suivre les lignes qu’on lui trace. Si la ligne est multicolore, il va se contenter d’avancer en changer lui-même de couleur (projetant celle sur laquelle il roule),
  • par contre sur une ligne noire, il est possible d’intégrer des codes, c’est à dire des associations de couleurs ayant un sens pour Ozobot. Suivant la couleur, il va tourner, ralentir, accélérer, faire un tour complet sur lui-même, etc….. C’est ce que préfère faire Clément !
  • Clément l’utilise principalement Ozobot sur des feuilles blanches où il trace des parcours à lui faire faire en codant différentes couleurs, 
  • possibilité de customiser son Ozobot avec des stickers etc..,
  • Clément a adoré lui créer des parcours de folie, c’est vraiment ludique et surtout Ozobot permet d’apprendre les bases du coding aux jeunes enfants.

Pour conclure, un robot qui initie les enfants aux principes de la programmation, sans avoir besoin de savoir lire car tout ce fait par couleurs et à un prix plus que correct. Idéal à partir de 6 ans mais qui a vite ses limites pour les plus grands comme Clément agé de 9-10 ans. En tant que maman, je trouve que c’est produit de qualité pour des enfants curieux, un jouet intelligent dans l’air du temps.  

Clément se débrouille très bien en coding comme il prend des cours hebdomadaires en codant sur Scratch,  j’envisage donc de lui acheter la version Ozobot équipé du logiciel Ozoblocky qui permet de programmer autrement qu’avec les couleurs. Le logiciel en question est très proche du fonctionnement du logiciel Scratch où l’on utilise des blocs pour entrer son programme.

Pour info : OZOBOT montrera tous ses tours aux petits à la MAKER FAIRE vendredi 9, samedi 10 et Lundi 11 Juin à la Cité des Sciences. 

De plus Ozobot va courir les 24H00 du Mans, je vous laisse découvrir cet événement.

Test Ozobot en cours #coding

Une semaine spéciale ‘coding ‘début juin sur le blog avec notre avis sur @ozobot @magicmakersat #wacom #legowedo.

Produit offert, merci