Selection BD chez @ruedesevresbd . Le top du top ! BD offertes, merci Rue de Sèvres

Chez Rue de Sèvres, on trouve des BD pour tout le monde et tous les âges. Clément et moi, nous guettons toujours leurs sorties mensuelles. Les coups de coeur de Clément de ces derniers mois :

« Coup de tonnerre à la fin du tome 1, Maddy, la petite soeur de Jack est enlevée dans un autre monde par un ogre. Jack et Lilly poursuivent le ravisseur et passent le portail qui leur permet de se trouver sur la Terre des Géants, où ils seront séparés par le carrefour flottant entre les mondes. S’ensuit une course contre la montre pour sauver Maddy avec l’aide de Phelix et des lutins et combattre l’effrayant roi des Gobelins dans les égouts de l’enfer. Une lutte de pouvoir s’installe entre les mondes et les créatures. Des duels, des évasions, des sauvetages, des explosions, des trahisons et des lutins mignons ! Une conclusion passionnante à cette version moderne de  » Jack et le Haricot magique « . »

Clément a adoré ce nouvel opus. De l’action, des rebondissements, du suspens, bref tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment.  A partir de 8 ans 

« À peine remis des émotions provoquées par les évènements d’Avalon, Aliénor et Lancelot se voient confier une étrange mission par la fée Morgane. Ils doivent aller chercher un mystérieux objet que Morgane avait confié autrefois au roi des Korrigans. Mais pour pouvoir le récupérer, Aliénor et Lancelot vont devoir relever le défi des Korrigans et survivre à une série d’épreuves, sous peine d’être à jamais prisonniers des geôles de pierre de leur royaume souterrain. »

Selon Clément, une saga décapante, pleine de magie et de surprise pour découvrir tous les secrets  de la forêt de Brocéliande. A partir de 7-8 ans 

« 1941. Rachel étudie à l’internat de la maison de Sèvres, où ses parents l’ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s’intensifient, il n’y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau de résistants organise la fuite des enfants juifs. Du jour au lendemain, ils quittent tout et doivent oublier, le temps de la guerre, tout de leur vie d’avant, à commencer par leurs prénoms. Rachel devient Catherine. Raconte, lui intiment ses professeurs en l’envoyant sur les routes de la zone libre, un appareil photo à la main. C’est ainsi que nous découvrons le quotidien d’une adolescente juive dans la guerre, ses rencontres, ses peurs mais aussi les quelques moments de répit et de grâce que lui offrira son art. »

Une très belle BD qui vous transporte dans cette période sombre de la 2ème guerre mondiale, mais traitée sans violence et qui  reste accessible à tous. Dessins très fins, un ton juste, une très beau moment de lecture. Clément a de tout de suite été séduit par la jeune héroïne Catherine et surtout la découverte de sa passion : la photographie. C’est son  appareil photo qui  va l’aider dans ses peurs, l’aider à continuer de voir la beauté du monde, et lui faire découvrir sa vocation. Un chef d’ oeuvre. A partir de 10-11 ans. 

« Il y a trois ans un événement a détruit la petite ville de Poughkeepsie, était-ce un accident changeant pour toujours la réalité de ses frontières ? La ville est devenue une zone à risque, contrôlée par le gouvernement où plus personne ne s’aventure car d’étranges phénomènes et dangers mortels guettent les curieux. Depuis cette fameuse nuit où tout a basculé, les parents d’Addison ont disparu, sa petite sœur Lexa est muette et communique avec son étrange poupée devenue animée. Addison décide de savoir ce qu’il s’est passé et pénètre clandestinement toujours plus loin dans la zone tout en respectant son propre code de survie. Elle y prend des photos qu’elle vend illégalement à une collectionneuse. A l’occasion d’une commande qu’elle ne peut refuser, Addison s’avancera encore plus loin dans le coeur de la no-go zone. Que découvrera-t-elle ? »

Clément a eu très envie de lire cette BD à cause de la couverture. Des dessins originaux qui  parviennent en  quelques planches à poser un climat sous tension qui happe littéralement le lecteur. Spill Zone est un thriller fantastique redoutablement efficace et qui vous l’envie de découvrir la suite dés que possible. A partir de 12 ans.

« Depuis 8 ans, la vie de Coline Cavannah et du peuple auquel elle appartient est dirigée par les Dricks, une race tyrannique et étrangère qui exploite la richesse locale : le kallium, minerai contenant un gaz servant de carburant ainsi que la population locale. Un jour, elle fait la connaissance de Jann, membre des Chromats, l’une des bandes rebelles aux Dricks. Alors que la plupart des membres de sa famille sont morts pendant les combats contre les Dricks, Coline retrouve sa nièce Lucie. En parallèle, elle rejoint la révolte souterraine des Valtis en détournant chaque jour un peu du dangereux minerai. Tandis que des rivalités naissent au sein des Chromats, Coline et Lucie sont prises à partie, heureusement Jann leur vient en aide. Des liens se tissent, des complicités se crééent, doucement, un nouvel esprit de famille né… Dans le chaos de l’assassinat du Chef des Dricks, Jann est arrêté. La rébellion s’organise, pour les Valtis, l’heure de l’offensive a sonné… »

La Révolte des Valtis est une BD sur fond de sciences-fiction. Une histoire poignante et finalement très contemporaine. On y parle beaucoup de soumission mais aussi d’écologie et d’amour. Un livre plein d’espoir pour les générations futures qui engage à lutter contre les injustices et qui montre que rien n’est manichéen. A partir  de 13 ans. 

 

Et vous quelles BD lisez-vous avec vos enfants ?