Lecture du week-end en famille. #Verte @ruedesevresbd. Verte est nulle en sorcellerie, une bd qui promet ! On vous dit tout bientôt

À onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu’elle veut être quelqu’un de normal et se marier. Elle semble aussi s’intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu’elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C’est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte. Puisqu’elles ont l’air de si bien s’entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu’ils dépassent les espérances d’Ursule. Un peu trop, peut-être. (issu du site Rue de Sèvres )

Clément adore les belles histoires, amusantes et  bien écrites avec cet album il est servi.

Son avis sur Verte de Marie Desplechin et Magali Le Huche :

  • une belle histoire de vie bien romancée où se mêlent les voix de tous les personnages afin de nous dévoiler l’histoire,
  • Clément a particulièrement apprécié découvrir les différents points de vue de chaque personnage,
  • un album qui montre qu’on ne fuit pas son destin. Verte ne souhaite pas devenir une sorcière mais et par voie détournée elle va se rendre compte qu’il peut être amusant d’être sorcière parfois,
  • en tant que maman j’ai vu dans ce bel ouvrage le  passage symbolique à l’adolescence entraînant un conflit avec la mère qui sera pacifié par la grand-mère qui prend le relais de la transmission du savoir,
  • c’est drôle, frais et les illustrations sont juste sublimes. 

Pour conclure, une BD extra qui vous donne la pêche et l’envie de demander une suite très très vite ! 

Verte

Marie Desplechin et Magali Le Huche

Rue de Sèvres

Une bd au style épuré qui séduit Clément @ruedesevresbd #Verte

Album offert, merci