Saba et la plante magique. Conte sympathique très bien conduit, Saba et la plante magique possède tous les éléments pour séduire petits et grands.

Quelque part en Éthiopie, Saba et son frère Mamush veillent sur le troupeau de leurs parents. Un travail qui serait sans surprise si la plus vieille des chèvres ne disparaissait chaque matin dans la montagne pour ne revenir qu’à la nuit tombée sans que personne sache où elle a passé la journée. Tout aussi agile, curieuse et dégourdie que sa chèvre, Saba décide un matin de la suivre. L’animal bondit, grimpe, escalade les éboulis. Saba la perd de vue, s’égare… et finit par la retrouver sur un piton rocheux, en train de se régaler des feuilles et des baies d’un étrange arbuste. – Petite gourmande ! s’exclame Saba. Mais quelle est donc cette plante qui semble si savoureuse ?  ( pitch issu du site de l’école des loisirs )

 

Saba et la plante magique est un conte traditionnel éthiopien. Cet ouvrage traite de la malice et de l’espièglerie avec une petite touche de frisson avant un denouement amusant. Clément  a été trés surpris pour cette ouvrage tout d’abord pour sa forme, il s’attendait à un album classique en mais en fait il s’agit d’un album de 30 planches en bande dessinée. Il l’a trouvé très agréable à lir et à feuilleter. J’ai personnellement été sensible à la double morale à la fin : les enfants doivent se méfier du danger,  néanmoins la curisosté peut parfois aider à faire des découvertes utiles.  

Le livre est  à destination du jeune public dès 5 ans, Clément a réussit à le lire quasiment seul. Le style est fluide, agréable et les dessins aux couleurs de l’Afrique vous font voyager sans quitter votre siège ! Un bien joli conte a faire découvrir aux enfants. 

 

Saba et la plante magique 

Texte et illustrations : Yann Degruel

Collection : Mille bulles 6,00 €  

Ecole des loisirs

A partir de 5 ans

Ouvrage offert, merci